Pourquoi passer à la VoIP ?

POURQUOI PASSER À LA TÉLÉPHONIE VOIP ?

Depuis des années, la téléphonie s’appuyait sur le RTC : le Réseau Téléphonique Commuté. Alors que la fin de ce réseau est programmée, il s’agit maintenant d’opérer la mutation de la téléphonie d’entreprise vers la VoIP. Le tout IP est une réalité : Le fax a ses jours comptés. 

Pourquoi le RTC va t-il s’arrêter ?

Le RTC repose sur une technologie qui a été principalement déployé dans les années 70 par l’opérateur historique. Ces équipements téléphonique deviennent aujourd’hui obsolètes et les constructeurs l’abandonne progressivement.

  • Arrêt de la commercialisation des lignes RTC : 2018
  • Arrêt technique de accès RTC existants : 2023

Qu’est-ce que la VoIP ?

La Voix sur IP ou VoIP, est une technologie qui permet d’assurer des communications vocales sur des réseaux compatibles IP. En d’autres termes, contrairement à la téléphonie analogique, la voix est convertie en temps réel en données numériques. Ces données transitent alors sur des réseaux et serveurs sous la forme de paquets de données.

Pour les entreprises, le passage à la VoIP implique de passer du traditionnel PABX (Private Automatic Branch Exchange) qui agit en quelque sorte comme un standard téléphonique, à un IPBX. L’IPBX assure les mêmes fonctions que le PABX mais il s’avère souvent moins coûteux en maintenance. Avec un IPBX, de nombreuses fonctionnalités pourront être ajoutées à votre téléphonie d’entreprise comme le filtrage des appels ou l’enregistrement instantané. Il permet également la mise en place de solutions de communications unifiées.

La fermeture progressive du RTC et le passage au tout-IP sont synonymes de saut technologique majeur pour la plupart des entreprises. Orange les accompagne pour saisir l’opportunité de la transformation digitale, vecteur d’innovation, de souplesse et de performance.

Quels sont les avantages de la VoIP ?

  • AMELIORER LA PERFORMANCE : Parce que la voix sur IP repose sur la conversion de la voix en paquets de données, l’ensemble des fonctionnalités liées à la gestion des appels, comme le routage intelligent sur un serveur vocal interactif, la bascule vers un autre correspondant, l’accès à la messagerie téléphonique, les conversations à plusieurs, le transfert d’appels ou la mise en attente sont à la fois plus faciles et plus nombreuses.
  • FAIRE DES ECONOMIES : L’un des principaux atouts liés à la VoIP et à la téléphonie Cloud, c’est l’impact positif que ces technologies ont sur le budget.
  • ETRE JOIGNABLE EN PERMANENCE: Des services accessibles de n’importe où, l’ensemble des interactions est traité comme des données, elles peuvent transiter autant sur les réseaux de téléphonie fixes que mobiles. Les collaborateurs sont joignables en permanence.
  • COLLABORER PLUS EFFICACEMENT : Distribution des appels, messagerie instantanée, conversations à deux, trois ou quatre interlocuteurs, un numéro unique pour joindre un contact sur son fixe ou son mobile indifféremment :  la VoIP abolit les frontières physiques pour proposer des communications unifiées.

La fermeture progressive du RTC et le passage au tout-IP sont synonymes de saut technologique majeur pour la plupart des entreprises. Nous vous accompagnons pour saisir l’opportunité de la transformation digitale, vecteur d’innovation, de souplesse et de performance.

En tant que partenaire Orange Business Services, nous vous proposons le vaste catalogue d’offres Orange !

Pour plus d’informations et un accompagnement dans votre transformation numérique, n’hésitez pas à contacter nos Ingénieurs Commerciaux.

Comment installer la fibre optique chez soi ?

L’installation fibre dure généralement de 2 à 4 heures, en fonction du type d’installation (en aérien ou en souterrain) et de la distance qui sépare le point de branchement le plus proche de la maison à la prise fibre optique.

Les étapes de l’installation de la fibre optique

Pour avoir la fibre optique dans une maison, il faut tout d’abord que votre habitation soit éligible. Il y aura ensuite des travaux d’installation pour ramener la fibre dans votre maison. On vous en dit plus :

Votre habitation est-elle éligible à la fibre optique ?

C’est indispensable ! Pour que votre maison puisse être raccordé au réseau local de fibre optique de votre ville, il faut qu’elle soit éligible au Très-Haut-Débit avec la fibre optique. Comment le savoir ? Tout simplement en faisant un test d’éligibilité à la fibre. Ce test vous dira si la fibre optique a été déployée jusqu’à votre adresse.

Le passage de la fibre optique de la rue jusqu’à votre habitation

Dans le cas des pavillons, le réseau local de fibre optique s’arrête devant les habitations. Les travaux d’installation de la fibre optique dans une maison démarrent donc dans la rue. Tout commence au niveau de la chambre télécom, où arrive le réseau téléphonique et ADSL, ainsi que les câbles optiques qui desservent le quartier. C’est là que se situe le Point de Branchement Optique. En fonction des infrastructures existantes, il se situe sous la voirie, le cas de figure le plus fréquent, ou en aérien sur un poteau.

Une fois l’aiguille arrivée dans votre habitation, la fibre optique est solidement accrochée à l’aiguille. Les techniciens n’ont alors qu’à rembobiner le câble de l’aiguille pour faire passer la fibre dans les gaines. Ils vont ensuite connecter la fibre au Point de Branchement Optique, à l’aide d’une simple soudure. Avant d’activer la ligne au Point de Mutualisation (PM), situé lui aussi sur le domaine public. Ils vont enfin installer un Dispositif de Terminaison Intérieur Optique (DTIO), au point d’arrivée de la fibre optique dans votre maison, et y connecter la fibre.

Dans le cas d’une habitation desservi en aérien, les techniciens commencent par récupérer le Point de Branchement Optique situé sur un poteau. La fibre optique est alors tirée jusqu’au point de pénétration à l’intérieur de votre logement.

L’acheminement de la fibre optique jusqu’au salon

C’est la deuxième étape de l’installation de la fibre optique dans votre maison. Maintenant qu’elle est arrivée dans votre habitation, il faut tirer la fibre jusqu’à l’endroit où vous souhaitez installer la Prise Terminale Optique (généralement le salon mais cela peut être ailleurs dans la maison).

Comment raccorder son logement à la fibre optique ?

Partenaire du réseau Scopelec-Orange, nous sommes en mesure de vous déployer la Fibre jusqu’à chez vous !
Le groupe Scopelec-Orange nous permet de distribuer l’un des meilleurs réseaux internet fixe. Orange est l’opérateur ayant fourni l’accès internet fixe le plus performant à ses abonnés durant l’année 2019.

Le groupe Scopelec Infrastructures conçoit, exploite et opère la maintenance d’infrastructures de réseaux de télécommunications fixe ou mobile sur tout territoire national.

Les équipes d’ATS Communication déploient les réseaux de fibre optique jusqu’au raccordement final de l’abonné.

Nous disposons d’une équipe de techniciens fibre formés au métier et disposant des connaissances indispensables pour être capable d’effectuer les travaux sur les « derniers mètres » D3 sur le réseau Fibres optiques FTTH (Fiber To The Home). Nous sommes capables de mettre en place le raccordement des maisons individuelles et de mettre en œuvre le câblage de la colonne montante pour un branchement collectif.

Une demande ? Contactez-nous ! Nos techniciens se déplacent du lundi au samedi et se tiennent à votre disposition pour vous donner les meilleurs conseils en terme d’installation.

La sécurité incendie en entreprise

Chaque entreprise a des problématiques et des besoins en sécurité différents en fonction de son secteur d’activité. Pour renforcer la sécurité d’un site ou d’un établissement, ATS Communication conseille les entreprises en apportant son expertise. Découvrez les mesures préventives de sécurité à adopter pour limiter les risques d’incendie en entreprise.

Qu’est ce que la sécurité incendie ?

La sécurité incendie en entreprise vise à prévenir tous dangers liés à un incendie dans un établissement. Devant la nécessité de protéger le personnel et tous les occupants des locaux, elle est réglementée par des normes et des arrêtés (ERP ou d’IGH).

La sécurité incendie en entreprise est une des obligations qui incombe aux dirigeants d’entreprise, ils sont considérés comme les responsables de la sécurité incendie.

Quelle est la réglementation incendie en vigueur ?

La réglementation en matière de lutte incendie repose sur le Code de l’Habitation et de la construction, le Code du Travail et des lois spécifiques.

  • Le Code de l’Habitation et de la construction énonce les obligations concernant les maîtres d’œuvre et d’ouvrage. Ainsi, la résistance d’un bâtiment à un feu ainsi que son agencement pour favoriser l’évacuation du personnel (voire du public) ne repose pas sur le Code du Travail. C’est d’ailleurs pour cette raison que certaines réglementations peuvent concerner les lieux de travail comme les habitations.
  • Le Code du Travail, lui, énonce les obligations des usagers des lieux de travail vis-à-vis des équipements, de l’organisation de l’évacuation et de la formation des salariés.
  • Enfin, des textes réglementaires plus spécifiques régissent les prescriptions concernant les bâtiments classés ERP (Etablissement Recevant du Public) et les IGH (Immeuble Grande Hauteur).

Comment prévenir les risques d’incendie afin de réduire la vulnérabilité de votre entreprise ?

Les incendies font partie des risques majeurs qui menacent les entreprises. Même si le nombre de victimes directes est relativement faible, le risque économique est très élevé dans la plupart des cas. Comment anticiper le risque ?

Installer les systèmes de sécurité incendie (SSI)

L’installation des systèmes de sécurité incendie (SSI) constitue une mesure de sécurité indispensable qu’il ne faut pas négliger. Les systèmes de sécurité incendie regroupent l’ensemble des équipements destinés à la collecte et au traitement des informations pour la mise en sécurité automatique des locaux en cas d’incendie.

Installer un système de détection d’incendie (SDI)

Il est essentiellement composé de détecteurs automatiques d’incendie (DAI), d’indicateurs d’action (IA), de déclencheurs manuels (DM) et de l’équipement de contrôle et de signalisation. Les DAI (détecteurs automatiques d’incendie) se déclinent en plusieurs modèles, dont le détecteur optique et le détecteur thermique.

Par exemple, les caméras thermiques sont conçues pour détecter les différents rayonnements infrarouges émis par des objets, ou corps. Plus un objet est chaud, plus il émet de rayonnement. Détectant la chaleur, les caméras thermiques sont souvent utilisées pour repérer les incendies.

Vérifier la qualité des installations électriques

La prévention des risques d’incendie en entreprise passe également par la vérification des installations électriques. 30% des incendies sur lieu de travail enregistrés ces dernières années en France découlent d’un défaut électrique. Pratiquement, tous les appareils électriques et les machines à moteurs électriques génèrent de la chaleur, accentuent ainsi les risques d’inflammation.

Mettre en place le matériels de première intervention

La mise en place du matériels de première intervention est indispensable à la prévention des risques d’incendie en entreprise. C’est d’ailleurs une des mesures de prévention rendues obligatoires par l’ensemble des normes de la sécurité incendie. Il existe plusieurs types de matériels de prévention adaptés à diverses situations. Parmi ces matériels figurent les extincteurs et les robinets d’incendie armés.

Pour une analyse des risques et une recommandation de solutions de sécurité adaptées à votre habitation ou votre entreprise, n’hésitez pas à contacter nos techniciens ATS Communication !

Avec l’aide des conseils ci-dessus, vous pouvez mieux protéger votre entreprise contre les incendies. Pour en savoir plus, contactez-nous via le formulaire ci-dessous.

L’équipe ATS Communication vous accompagne de A à Z afin de vous fournir les solutions les plus adaptées pour votre entreprise. N’hésitez pas à contacter l’équipe ATS Communication, toujours là pour vous accompagner dans tous vos projets !

L’impact environnemental un élément devenu essentiel en B2B

Les clients, partenaires et employés s’orientent de plus en plus vers des entreprises soucieuses de l’humain et de l’environnement, et plus seulement de leur rentabilité économique. La responsabilité sociale des entreprises (RSE) et l’impact environnemental des entreprises est ainsi devenue essentielle, dans le secteur du B2B.

Les bons gestes pour limiter l’impact environnemental de son entreprise

Aujourd’hui, la part du numérique dans l’émission des gaz à effet de serre est estimé à 4%. Elle sera de 8% en 2025. Pour réduire cet impact, il est possible de former vos collaborateurs à quelques gestes simples.

En effet, la généralisation du télétravail a renforcé considérablement les usages du cloud et des communications unifiées  : visioconférence, travail collaboratif, logiciels et applications métier. Le télétravail entraîne une plus grande sollicitation des réseaux et donc une plus grande consommation d’énergie. Même si le télétravail réduit la pollution liée aux déplacements et aux transports, il accroît celle du numérique.

Que vous cherchiez des façons pour que votre entreprise fonctionne ou simplement quelques idées simples pour rendre celle-ci plus verte, voici quelques gestes faciles et accessibles à mettre en place dans votre d’entreprise :

– Développer le télétravail

Les bienfaits du télétravail concernant la réduction de l’empreinte carbone n’est plus à prouver. Repenser son mode de travail et mettre en place du télétravail serait donc bénéfique pour la planète.

– Rationaliser l’usage de sa boite mail

1 mail avec une pièce jointe de 1 Mo émet environ 20 grammes de CO2, soit l’équivalent de la consommation électrique d’une ampoule de 60W pendant 25 minutes. C’est pourquoi il est vivement conseillé de limiter les envois de mails superflus, de compresser au maximum ses pièces jointes mais aussi de se désabonner de toutes les newsletters qui ne présentent pas d’intérêt.

– Éteindre sa caméra lors des visioconférences

Lorsque vos équipes sont en visioconférence, il est conseillé de n’allumer la caméra que pour celui qui est en train de prendre la parole. La partie vidéo de la conférence consommerait en effet 96 % de l’énergie, contre 4 % pour l’audio.

– Utiliser le cloud avec précision

Le cloud a révolutionné nos usages et nos réflexes en matière de stockage. Cependant, il est très gourmand en énergie. Pour limiter cet impact, il est recommandé de faire le tri avant de stocker les données. Il est important de supprimer toutes les données obsolètes, qu’elles soient en stockage local ou en cloud.

– Limiter les recherches web

1.000 requêtes Google produisent l’équivalent en CO2 d’une voiture parcourant un kilomètre. Or on compte 6,9 milliards de requêtes par jour. Pour limiter l’usage du moteur de recherche, vos collaborateurs peuvent directement taper l’adresse du site s’il est identifié, ou fonctionner avec des marques pages/favoris pour les sites régulièrement consultés.

– Améliorez vos façons de recycler

Mettre en place des poubelles dédiées au recyclage dans vos bureaux est la première étape pour réduire l’empreinte de votre entreprise. Assurez-vous que tout est étiqueté clairement et que votre personnel est bien informé. La réduction de déchets peut sembler être simple et innée, mais savoir ce qui peut et ne peut pas être recyclé ou composté n’est pas toujours évident.

– Éteindre tous les équipements la nuit

La nuit et le week-end, assurez-vous d’éteindre tous les écrans, équipements, ordinateurs et box comprises… Chaque entreprise peut participer à l’effort collectif en sensibilisant ses collaborateurs aux éco-gestes, en organisant par exemple une journée dédiée à l’environnement ou encore en éditant un guide de bonnes pratiques destiné aux salariés.

– Éteindre les appareils non utilisés

Si un appareil n’est pas utilisé, éteignez-le. Les ordinateurs ou les écrans doivent être éteints en fin de journée, les chargeurs de téléphone débranchés et les lumières éteintes. Pour contrer les oublis vous pouvez configurer les appareils à s’éteindre après une période de veille prolongée, ainsi, les ordinateurs et écrans ne resteront pas allumés toute la nuit.

– Minimisez l’impression

Réduisez vos impressions ! Numériser des documents et les partager électroniquement via des serveurs ou par courrier électronique réduit le gaspillage de papier. Si l’impression est nécessaire, envisagez de modifier vos paramètres automatiques en noir et blanc et de sélectionner l’impression recto-verso. Egalement, l’utilisation de papier recyclé peut-être un bon compromis.

ATS Communication est à votre service pour vous fournir des solutions adaptées à vos besoins d’entreprise pour la mise en place du télétravail.

Pour plus d’informations et un accompagnement personnalisé, n’hésitez pas à nous contacter.

Comment assurer la sécurité de son entreprise ?

En France, on recense un cambriolage de locaux commerciaux, industriels ou financiers toutes les 7 minutes. Voici quelques conseils simples pour vous assurer que votre entreprise est en sécurité lorsque vous n’êtes pas présents :

1. Testez votre alarme

Cette action est très souvent oubliée, mais cette action devrait être en haut de votre liste de tâches pour sécurisé votre entreprise.
 

2. Mettez à jour votre liste de contacts

Tout comme le test du système d’alarme, la mise à jour de la liste des contacts est souvent oubliée, surtout quand il y a beaucoup de changements dans l’organisation. Mais si un incident se produit, l’opérateur de télésurveillance doit savoir qui peut être contacté pour prendre la bonne décision en fonction du type d’alarme et savoir qui a accès ou non à l’organisation.
 

3. Communiquez toutes les informations modifiées à vos employés 

La communication est très importante : N’oubliez pas d’informer vos employés des mesures prises par l’entreprise pour protéger votre établissement.

4. Contrôlez vos caméras

Sont-elles bien orientées vers les zones importantes? Voyez-vous les images et est-ce que les caméras sont bien connectées au logiciel de gestion vidéo ou à l’enregistreur vidéo en réseau ?

5. Mettez à jour les droits d’accès des employés

Assurez-vous que les droits d’accès de vos employés soient correctement réglés dans le système de gestion du contrôle d’accès. Et il est bien sûr important d’informer vos employés d’éventuels changements de leurs droits d’accès.

6. La protection physique des entreprises

En prévention des intrusions, les entreprises peuvent sécuriser les extérieurs des locaux en installant un portail et une clôture solides.

Des panneaux indiquant la présence d’une société de gardiennage sur le site et d’un système de vidéosurveillance doivent être placés en évidence afin de d’empêcher toute tentative d’effraction.

7. Utilisez également d’autres appareils intelligents, dernière génération.

Des appareils intelligents peuvent vous aider dans votre activité même si vous n’êtes pas présent. Utilisez des thermostats intelligents pour régler la température à distance ou des contrôleurs d’éclairage pour vous assurer qu’il y a de la lumière au bon moment.

Avec l’aide des conseils ci-dessus, vous pouvez mieux protéger votre entreprise lors de vos absences. Pour en savoir plus, contactez-nous via le formulaire ci-dessous.

L’équipe ATS Communication vous accompagne de A à Z afin de vous fournir les solutions les plus adaptées pour votre entreprise.

N’hésitez pas à contacter l’équipe ATS Communication, toujours là pour vous accompagner dans tous vos projets !