Alarme

LES ALARMES D’ATS COMMUNICATION VOUS PROTÈGE

L’adoption d’un système d’alarme doit se faire selon deux critères complémentaires : le mode de protection souhaité et les possibilités de réponse anti-intrusion désirées telles que la détection avec prise de photo ou vidéo, bris de glace, ouverture de porte, générateur de brouillard, appel des forces de l’ordre et/ou d’un gardien Securitas.

NOS MARQUES PARTENAIRES :

Logo Risco-Paradox

POURQUOI S’ÉQUIPER D’UNE ALARME ?

Les cambriolages sont une menace importante pour les habitations. En France, un cambriolage a lieu toutes les 2 minutes ! C’est pour cela qu’il ne faut pas négliger la mise en place d’une alarme anti-intrusion dans sa maison.

La conjoncture économique actuelle (chômage, hausse de la pauvreté) n’incitant pas à la baisse de ces statistiques, il devient de plus en plus urgent d’installer chez soi une alarme protégeant des intrusions.

Même basique, une alarme peut dissuader les cambrioleurs (ce qui arrive dans 95% des cas). Ce qui peut être particulièrement rassurant pour les personnes habitants seules à la campagne.

Les premières alarmes datent du début du XXème siècle et fonctionnaient de manière « locale ». C’est à dire que l’alarme ne se faisait entendre qu’à proximité de la maison, et qu’elle nécessitait donc l’intervention de voisins pour prévenir ou mettre fin au cambriolage. Très rapidement, les cambrioleurs ont su désactiver ces systèmes, ce qui a conduit les fabricants d’alarmes à les perfectionner et à en faire de véritables objets de haute-technologie.

Exemple de système d’alarme :

COMMENT ÇA MARCHE ?

Un système d’alarme est toujours composé des mêmes éléments à savoir :

  • Une centrale qui est le cerveau du système et qui va gérer les informations en provenance des différents organes de commande et de détection
  • Mais aussi de détecteurs qui sont placés à des endroits stratégiques et sensibles. Ils ont différentes finalités selon leur mission comme surveiller un mouvement, détecter une fumée ou un choc, détecter une ouverture de porte ou fenêtre, etc.
  • D’autres éléments viennent s’ajouter comme les télécommandes, les badges, les claviers pour accéder aux différentes donner et recevoir les informations en temps réel
  • Et enfin les sirènes qui alertent, dissuadent et signalent une anomalie.

LA DISSUASION

Dès qu’une intrusion ou une tentative d’intrusion est détectée, les actions préventives (pré-alarme,…), dissuasives (sirènes/flash…) et curatives (verrouillage des issues, transmission d’information sur l’alerte aux personnes ou au centre de télésurveillance choisi) peuvent être engagées selon la programmation.

Concernant la transmission d’information, cette technique permet d’avoir un lien téléphonique qui permet d’avoir des contacts directs avec le central. Il est faisable d’y associer l’allumage de projecteurs, le déclenchement d’un système d’arrosage ou d’une vidéo de surveillance. La mise en marche d’un transmetteur téléphonique est aussi possible.

COMMENT CHOISIR LE SYSTÈME D’ALARME ADAPTÉ ?

L’adoption d’un système d’alarme doit se faire selon deux critères complémentaires : le mode de protection souhaité et les possibilités de réponse anti-intrusion désirées.

Dans une habitation, on peut choisir de protéger d’une à plusieurs zones. Plus les zones à protéger sont nombreuses, plus l’appareil doit être puissant. Avec beaucoup de zones à protéger, on doit pouvoir installer un mode de détection différent pour chaque zone. Par exemple, la nuit, on pourrait souhaiter circuler dans une certaine partie de la maison sans déclencher une alerte (par exemple pour la sécurité dans la chambre).

Pour le niveau d’alerte, il y a déjà la sirène intérieure qui retentit dans la maison. Intégrée dans tous les modèles, elle n’est pas toujours entendue par les malfaiteurs lors d’un cambriolage. L’alarme externe occupe une fonction dissuasive. Avec la transmission téléphonique, la personne qui pourra le mieux réagir face à cette situation sera prévenue de l’intrusion.

​Il existe différents types d’alarmes anti effraction et intrusion, l’important est que l’alarme anti effraction et intrusion soit homologuée et qu’elle porte la norme NF A2P. Ce type d’alarme convient parfaitement aux habitations et aux entreprises.

LA COUPLER AVEC LA TÉLÉSURVEILLANCE ?

Associer la télésurveillance à son alarme anti-intrusion permet d’assurer totalement votre sécurité. Si l’alarme ne fait pas fuir les cambrioleurs, une équipe de professionnels de la sécurité interviendra à votre domicile et s’assurera de l’échec de leur tentative.

​Notre société est partenaire Securitas, nous pouvons vos proposer diffèrent type de contrat.

Partenaire de Sécuritas - ATS Communication

Pour en savoir plus sur nos systèmes d’Alarmes contactez-nous ! ATS Communication est à votre service pour vous fournir des solutions adaptées à vos besoins. Nos techniciens se déplacent du lundi au samedi et se tiennent à votre disposition pour vous donner les meilleurs conseils en termes d’installation et d’équipement.